Conseils aux entreprises pour la traduction de leurs comptes annuels

Nous inaugurons la saison qui va durer jusqu’aux environs du mois de juin : nous avons déjà reçu les premières commandes de traductions de comptes annuels de plusieurs entreprises.

La traduction de comptes annuels (aussi connue sous les noms d’états financiers, états comptables et rapports financiers) suppose une grande responsabilité pour un traducteur, puisque l’entreprise qui lui passe la commande offre un gage de confiance dans un thème extrêmement délicat pour elle. Les comptes annuels révèlent la situation économique et financière d’une entreprise, c’est une information qui va être lue par les actionnaires, les propriétaires, les clients et les fournisseurs. C’est pour cette raison qu’il est indispensable que cette traduction soit réalisée avec une grande exactitude.

Traducción económico- financieraSi votre entreprise fait partie d’une firme multinationale ou si elle possède des filiales à l’étranger, il vous faudra certainement réaliser la traduction de vos comptes annuels afin de favoriser la transparence de votre entreprise au sein des différents marchés dans lesquels elle opère. Et si vous choisissez de demander la traduction de vos comptes annuels, il existe un ensemble d’aspects fondamentaux que vous devrez prendre en compte au moment de décider qui va réaliser cette traduction.

Pour commencer, il faut bien avoir à l’esprit que, comme pour tout autre travail, plus le traducteur a de temps, mieux c’est. Tout travail réalisé avec du temps, relu en profondeur, soigné en somme, sera d’une meilleure qualité qu’un autre réalisé avec un délai de remise trop serré. Faites attention aux détails. La traduction de comptes annuels requière également une méthodologie précise et une attention au détail. Il ne faut absolument pas qu’il manque dans la traduction des aspects essentiels comme par exemple la localisation des nombres. Si vous connaissez déjà la date pour laquelle vous avez besoin de la traduction de vos comptes annuels, demandez-la sans plus attendre. De plus, cela vous permettra sûrement d’économiser de l’argent car comme vous devez déjà le savoir, plus le délai de remise est long, plus le tarif sera normalement bas.

Par ailleurs, assurez-vous que l’entreprise de traduction suive bien les standards des Normes Internationales d’Information Financière (NIIF) qui constituent les normes internationales d’activité comptable et qui sont en vigueur dans une grande partie du monde. Le ou les traducteurs qui prendront en charge cette traduction, devront avoir une formation et une expérience prouvées dans le domaine de la traduction financière et juridique.

Finalement, tenez compte du fait que si TRIDIOM a déjà réalisé dans le passé la traduction de vos comptes annuels et que nous conservons nos mémoires à travers les années, nous vous offrirons non seulement une meilleure cohésion dans votre traduction de comptes grâce à celles des années antérieures, mais nous pourrons aussi appliquer un décompte en cas de similitude de contenus.

Si te ha gustado el contenido, ¡compártelo!
Share on Facebook
Facebook
0Share on LinkedIn
Linkedin
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Share on Google+
Google+
0

Laisser un commentaire