L’importance du correcteur orthographique et grammatical

S’il y a bien quelque chose d’impardonnable, c’est de rendre une traduction avec des fautes d’orthographe et de grammaire, surtout si elles ont été détectées par Word.

Il arrive fréquemment de se rendre compte que le correcteur orthographique et grammatical s’est désactivé, ou que d’autres fonctions que l’on qualifie de “malignes” au bureau sont activées, comme par exemple “omettre les mots en majuscules” ou “omettre les mots avec des nombres”. Toutes ces options sont très utiles, que ce soit pour relire des diplômes qui très souvent sont en majuscules, ou pour réviser des textes qui sont passés par une ROC et qui contiennent parfois des erreurs d’interversion entre des lettres et des chiffres (exemple: “explicati6n”). Il faut s’assurer de bien les utiliser.

opciones-de-word_fr

 

Et dans l’onglet “révision”:

revision_fr

Dans tous les cas, il existe une méthode infaillible, celle de faire exprès d’écrire un mot avec une faute d’orthographe et un autre avec une faute grammaticale dans le texte sur lequel on travaille et de vérifier s’ils se soulignent bien. Si ce n’est pas le cas, il faudrait vérifier ces options qui, malheureusement, “se désactivent” parfois.

Nous vous encourageons également à jeter un œil aux autres options de Word qui passent souvent inaperçues et qui peuvent s’avérer très utiles en traduction, comme par exemple certaines de l’onglet “avancé” qui permettent de toujours afficher un fond gris sur les champs (pour éviter de les éliminer par erreur et causer un problème de liens) ou encore de choisir différentes options pour couper, coller, etc.

Si te ha gustado el contenido, ¡compártelo!
Share on Facebook
Facebook
0Share on LinkedIn
Linkedin
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Share on Google+
Google+
0

Laisser un commentaire