L’importance de traduire la carte d’un restaurant

L’importance de traduire la carte d’un restaurant

La saison estivale se rapproche, et le secteur hôtelier attend avec impatience l’affluence de touristes de toutes les nationalités. Le fait est que le potentiel touristique de l’Espagne ne cesse d’augmenter : en 2014, nous avons obtenu le record du plus grand nombre de touristes dans le monde, atteignant le chiffre incroyable de 64 millions de touristes étrangers qui nous ont rendu visite à tout moment de l’année. Les attentes pour 2015 sont aussi optimistes.

Avec ces statistiques, si vous possédez un commerce dans le secteur de l’hôtellerie, nous savons ce dont vous avez besoin pour vous assurer d’être préparé pour accueillir cette clientèle multilingue. La carte d’un restaurant ne doit pas être vue seulement comme un outil d’information, mais aussi comme un outil de marketing et de commerce.

Tout d’abord, nous savons déjà que nous nous sentons plus en sécurité quand nous recevons l’information dans notre langue avant d’acheter ou de consommer quelque chose, c’est la raison pour laquelle il n’est pas bon de ne pas faire traduire sa carte et que le client ne sache pas ce qu’il est en train de commander.

Bien qu’une carte mal traduite soit encore pire.

Beaucoup de restaurateurs ne sont pas conscients que les traducteurs automatiques ont rendu un mauvais service à leur commerce, ils sont capables de couper la fin à n’importe qui.  Qui peut bien avoir envie de manger un plat comme celui-là ?

 

Avec une carte mal traduite, vous pouvez vous-même ruiner votre réputation, et donc tout votre travail et vos efforts. La traduction de cartes et la traduction de menus sont aujourd’hui indispensable.

Les spécialistes de la traduction gastronomique sauront traduire chaque plat, sa description, et aussi ses techniques d’élaboration et ses ingrédients, avec les nuances appropriées à chaque langue et région.

Chez Tridiom, nous recevons de plus en plus de demandes pour  traduire des cartes de restaurants dans différentes langues, surtout en anglais, français et allemand (même si nous vous encourageons à ne pas mésestimer la croissance du marché asiatique), nous pensons que de plus en plus de commerçants sont, heureusement, conscients de la rentabilité de ce petit geste, et de l’importance que représente le fait de prendre soin de la clientèle internationale et de l’image de leur commerce.

 Bon appétit!

Si te ha gustado el contenido, ¡compártelo!
Share on Facebook
Facebook
0Share on LinkedIn
Linkedin
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Share on Google+
Google+
0

Laisser un commentaire